92.2012 / Kery James

Diffusion / distribution physique : Pias Diffusion / distribution digital : Believe Digipack, coffret, CD/DVD CD cristal Mise en vente : 2 avril 2012Le CD

Composé de douze titres minutieusement choisis, l’album met à l’honneur les textes les plus marquants de Kery James.
Entièrement ré-interprétés et ré-orchestrés, le rappeur est entouré d’une formation acoustique unique.
Aymeric Westrich, du groupe Aufgang, et Bachar Khalifé, fils du compositeur libanais Marcel Khalifé, ont ciselé les instrumentations.
S Petit Nico a joué des claviers sur quelques titres.
Leur richesse et leur subtilité côtoient la pureté du vibraphone, la variété des percussions et la profondeur des chants redéfinissent l’espace sonore.
Le tout est à la fois soutenu et dépouillé, sombre et habité, organique, tribal et expérimental.
Un titre inédit s’ajoute à cette sélection : la désormais célèbre « Lettre à la République ».

Le DVD : Les 4 visages de Kery James

Vingt ans de carrière et de parcours sont retracés en images dans un documentaire réalisé par Philippe Roizès et porté par Souhil Chibane, producteur historique de Kery James.
Après le succès du DVD consacré au collectif Mafia K’1 Fry dont il est issu, il était essentiel de poser une pierre audiovisuelle définitive sur la figure la plus marquante, complexe et attachante du rap français. Une incroyable somme d’archives inédites, d’entretiens-vérité, de témoignages rares, d’intenses extraits de concerts, d’enregistrements, de freestyles et d’émotion papable s’additionnent dans un portrait sans concession. L’écriture et le don de soi permettent à Alix l’exilé, Kery le rappeur, James le voyou et Ali le musulman de cohabiter, non sans douleur et tiraillements.

Kery James

Depuis son premier titre, « La vie est brutale », à l’âge de 14 ans, Kery James porte les couleurs du rap le plus authentique.
Aux côtés d’Ideal J, les premiers albums Original MC et Le combat continue. Et avec Mafia K’1 Fry, La Cerise sur le ghetto et Opération coup de poing.
Puis, il brise tous les repères en introduisant des percussions des quatre coins du monde dans son premier album solo Si c’était à refaire.
Il a prouvé plus récemment que le hip hop restait son domaine de prédilection avec À l’ombre du show business et Réel, albums remarqués et auréolés d’un large succès.

Voir aussi
J’ai l’honneur d’être, Brigitte Fontaine, 2013
J’ai changé, Loïc Lantoine, 2013
Senhora da Noite, Mísia, 2011
René L’Énervé, Jean-Michel Ribes et Reinhardt Wagner, 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s