Devine ! / Henri Gougaud

On la reçoit sans un merci
On en jouit sans le savoir
On la donne par pur plaisir
On la perd sans savoir pourquoi.
Qui est-elle ?

Si l’on considère que les contes, depuis le fond des âges, constituent l’essentiel de la littérature des illettrés, les devinettes en sont le versant poétique. Certes, deviner est d’abord un jeu. On joue aux devinettes. Mais ce jeu n’est en rien futile. Un exemple : « Lequel de tes enfants aimes-tu le plus fort ? » La réponse se passera de commentaires, tant elle touche. La voici : « Le petit jusqu’à ce qu’il grandisse, le malade jusqu’à ce qu’il guérisse, l’absent jusqu’à ce
qu’il revienne ». Les devinettes sont toujours ainsi, des portes ouvertes sur l’inattendu évident, la merveille étonnante, le quotidien transfiguré par l’innocence du regard. Notre recueil est fait d’une centaine de ces énigmatiques métaphores ponctuées d’amusants rébus graphiques et de contes en tête de chaque chapitre, car les devinettes touchent à tout ce que peut embrasser le regard : le corps humain, des oreilles aux orteils, la maison, les nourritures quotidiennes, la nature, des habitants du ciel (ce « grand hangar sans ombre ») au son des cloches de campagne « qui traverse monts et vallées sans que son ombre l’accompagne ».

La collection Les carnets

La collection Les carnets Petits formats, livres-compagnons, livres qui parlent à l’oreille. Empreints aussi bien de magie populaire et que de folklore, ces carnets s’ouvrent avec des prières païennes – amour, bonne santé, soleil… et se poursuivent avec de petits opus ludiques et drolatiques.

Voir aussi

Le monde commence aujourd’hui, Jacques Lusseyran, 2012
92.2012, Kery James, 2012
Je n’éteins jamais la lumière, Henri Gougaud, 2012
La Femme et les garçons, Jean-Jacques Fdida, 2012
L’Enfance des mots, Marie Faucher, 2013
La Friquassée crotestyllonnée, P. Blanchemain, É. Sidredoulx et B. Bricout, 2013
Folies & sagesses de l’amour, Valérie Bienfaisant, 2012
Dictionnaire de l’argot parisien, Lorédan Larchey, novembre 2013
Contes créoles, Mme Schont, janvier 2014
Les haricots sont pas salés, Philippe Krümm et Daniel Rouiller, février 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s