Le monde commence aujourd’hui / Jacques Lusseyran

Le monde commence aujourd'hui Jacques Lusseyran

Collection : L’artisan philosophe
19 x 13 cm, broché
128 pages
ISBN : 978-2-913947-06-1
Prix public : 16 €
Mise en vente : 31 octobre 2012

« Mais justement, s’il est question de mort, parlons de la vie : c’est urgent. »

Devenu aveugle à l’âge de huit ans, Jacques Lusseyran (1924-1971) figure parmi les premiers à répondre à l’appel du 18 juin 1940. Il rejoint en 1943 le groupe Défense de la France dont il assure la distribution du journal clandestin.
Arrêté par les nazis et déporté à Buchenwald, il y restera de janvier 1944 à mai 1945. Après la guerre, il devient professeur de littérature dans différentes universités aux États-Unis et meurt prématurément dans un accident de la route. Il laisse plusieurs ouvrages autobiographiques, parmi lesquels Et la lumière fut, Le Silence des hommes et La lumière dans les ténèbres.

Jacques Lusseyran

En 1958, Jacques Lusseyran s’installe en Virginie pour y devenir enseignant. Là, il convoque ses souvenirs, de sa déportation en 1944 à Buchenwald au présent américain. Dans la continuité chronologique d’Et la lumière fût (réédité avec succès par Le Félin en 2008), Jacques Lusseyran poursuit le récit de son existence, en élargissant toutefois l’expérience personnelle à une pensée plus vaste et forgée au fil d’un noble empirisme. Les thèmes évoqués
vont du silence, à la poésie, en passant par la mémoire, l’enseignement et l’auditoire ou encore la notion de liberté intérieure. Comme une succession de longs aphorismes, les chapitres et la langue sont précis, faits de généreuses apostrophes au lecteur – une invitation à contempler la simplicité.
Le monde commence aujourd’hui demeure une somptueuse leçon de résilience et un chant d’amour à la vie, dont la quête a lieu partout et tout le temps, du vestibule de l’enfer aux immensités américaines.

La collection L’artisan philosophe

Notre ambition est de publier, dans cette collection, des essais, leçons et témoignages de philosophie pratique, concrète, utile au plus grand nombre. Cet ouvrage nous a paru, à cet égard, exemplaire.
La philosophie (la sagesse ?) comme une affaire de pratique. Plus qu’une réponse formelle, l’artisan philosophe propose un art de vivre, un questionnement, sur notre façon d’habiter nos existences. Car, davantage que l’intellectuel patenté, l’artisan est aussi celui qui sait tirer les leçons de sa propre condition.

Voir aussi

92.2012, Kery James, 2012
Je n’éteins jamais la lumière, Henri Gougaud, 2012
Devine, Henri Gougaud, 2013
La Femme et les garçons, Jean-Jacques Fdida, 2012
L’Enfance des mots, Marie Faucher, 2013
La Friquassée crotestyllonnée, P. Blanchemain, É. Sidredoulx et B. Bricout, 2013
Folies & sagesses de l’amour, Valérie Bienfaisant, 2012
Dictionnaire de l’argot parisien, Lorédan Larchey, novembre 2013
Contes créoles, Mme Schont, janvier 2014
Les haricots sont pas salés, Philippe Krümm et Daniel Rouiller, février 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s