92.2012 / Kery James

Collection : Orpheo
19 x 12 cm, broché
240 pages
ISBN : 978-2-913947-04-7
Prix public : 15 €
Mise en vente : 4 octobre 2012

« Ils refusent de reconnaître qu’en ce siècle
Les rappeurs sont les héritiers des poètes. »

L’heure du bilan a sonné, semble t-il. 1992-2012 : Kery James porte déjà vingt années de carrière, de scènes hip hop, d’albums et de collectifs. À travers un nouveau disque, une série de concerts acoustiques, un film documentaire et le présent recueil, Kery James déroule le fil d’un parcours particulièrement original.
Une centaine de textes composent l’ouvrage. Autant de signes d’une longévité hors pair, sans compromis et toujours renouvelée. Ses thèmes martèlent un propos fort et unique dans le paysage musical : l’exclusion, la banlieue, les ghettos, les racismes et ostracismes en tout genre.
Retraçant le fruit d’un travail exigeant, précis et efficace, les textes de Kery James racontent l’histoire d’un homme et de ses luttes qui, malheureusement, n’ont jamais cessé d’être d’actualité.

La collection Orpheo

La poésie d’aujourd’hui sort des ghettos élitistes pour reprendre parole vivante. Elle est faite d’élans, de désir de relation avec d’autres nous-mêmes, de cris du coeur. Elle s’appelle rap, slam, chanson. Elle retourne aux sources populaires. C’est elle, avant toute autre, que nous avons envie de servir. Mais nous ne dédaignerons pas pour autant les murmures pénétrants, les chants profonds pourvu qu’ils soient animés de ce désir d’aller vers les autres. Car c’est cela qui nous importe : éditer des textes qui nous parlent, qui parlent à nos semblables, qui nourrissent la vie.

Kery James

Depuis son premier titre, « La vie est brutale », à l’âge de 14 ans, Kery James porte les couleurs du rap le plus authentique.
Aux côtés d’Ideal J, les premiers albums Original MC et Le combat continue. Et avec Mafia K’1 Fry, La Cerise sur le ghetto et Opération coup de poing.
Puis, il brise tous les repères en introduisant des percussions des quatre coins du monde dans son premier album solo Si c’était à refaire.
Il a prouvé plus récemment que le hip hop restait son domaine de prédilection avec À l’ombre du show business et Réel, albums remarqués et auréolés d’un large succès.

Voir aussi

Le monde commence aujourd’hui, Jacques Lusseyran, 2012
Je n’éteins jamais la lumière, Henri Gougaud, 2012
Devine, Henri Gougaud, 2013
La Femme et les garçons, Jean-Jacques Fdida, 2012
L’Enfance des mots, Marie Faucher, 2013
La Friquassée crotestyllonnée, P. Blanchemain, É. Sidredoulx et B. Bricout, 2013
Folies & sagesses de l’amour, Valérie Bienfaisant, 2012
Dictionnaire de l’argot parisien, Lorédan Larchey, novembre 2013
Contes créoles, Mme Schont, janvier 2014
Les haricots sont pas salés, Philippe Krümm et Daniel Rouiller, février 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s